Jeunesse

Bourse aux projets transfrontaliers - 2022

Plus de cinquante acteurs allemands et français des secteurs de la jeunesse et de l’intégration se sont réunis ce jeudi 27 janvier 2022 à l’occasion de la bourse aux projets transfrontaliers de l’Eurodistrict sous la forme d’un échange en ligne. C’était la sixième édition consécutive de cette rencontre professionnelle organisée chaque année par l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau dans le but d’encourager l’échange direct entre les acteurs jeunesse allemands et français et de contribuer ainsi à la formation d’un réseau dense et dynamique dans ce secteur. Comme lors des éditions précédentes, la manifestation faisait cette année pour la dernière fois office d’événement de clôture du fonds de soutien aux enfants et adolescents réfugiés de l’Eurodistrict, qui s’est achevé fin 2021, et de ses projets d’intégration soutenus l’année dernière.

« Cette rencontre est déjà une tradition », a déclaré le président de l'Eurodistrict et Landrat de l'Ortenaukreis Frank Scherer, qui s'est réjoui de la forte et active participation des différents acteurs à cet évènement. « Il me tient à cœur de créer une culture de la jeunesse active et diversifiée dans l'Eurodistrict et d'inciter les jeunes à franchir le Rhin dès le plus jeune âge. En tant qu'Eurodistrict, nous voulons donc contribuer à ce que se développe à l'avenir une sorte de culture transfrontalière commune de la jeunesse. La bourse aux projets pour les acteurs de la jeunesse qui a lieu régulièrement depuis 2016 est pour cela une formidable occasion de lancer également de nouveaux projets », poursuit Scherer dans son discours de bienvenue et ajoute « C'est justement en période de pandémie que nous avons besoin de projets collectifs sur mesure pour les enfants et les jeunes, qui leur permettent autant que possible de sortir de l'isolement forcé et de ses conséquences ».

Le fil conducteur de la bourse aux projets était le défi de la langue, un défi évoqué à plusieurs reprises au cours de ces dernières années, ainsi que la question de savoir quel rôle jouent réellement la langue et la compréhension linguistique dans la mise en œuvre de projets transfrontaliers pour jeunes. Pour introduire le sujet, des exemples de projets transfrontaliers de jeunesse ont été présentés. L’association strasbourgeoise Transc3nd a ainsi montré un clip de rap franco-allemand imaginé et réalisé par des jeunes. L’association Culture Node e.V., le bureau jeunesse et le « Regionalteam Südwest » de la ville d’Offenbourg ont à leur tour partagé un reportage vidéo sur les ateliers de graffiti et de HipHop organisés dans le cadre de leur projet transfrontalier « Réflexion ». L’association allemande Willst@Kultur e.V. a présenté au travers son projet d’équitation « Fest im Sattel in der neuen Heimat » une manière de contourner les différences linguistiques dans des projets d’intégration avec une approche plus sportive.

Dans la deuxième partie de la manifestation, les participants se sont retrouvés en petits groupes pour un échange plus intense. La teneur des discussions était que la question des barrières linguistiques dépendait en particulier du niveau auquel s’effectue le contact. Alors que la langue joue un rôle essentiel dans la coordination au sein de partenariats transfrontaliers de coopération lors de la mise en place de projets, la communication non verbale peut être utilisée avec succès lors de rencontres entre jeunes Français et Allemands. Outre les jeux linguistiques et sportifs ou encore la compréhension par l'imitation, la démonstration, les signes et le toucher, les participants ont également cité les excursions communes, qui abordent des thèmes auxquels les jeunes s'intéressent, comme un moyen approprié pour stimuler la compréhension et l’échange au-delà des frontières linguistiques. Aux yeux des participants, la question de la langue était également étroitement liée à celle de la recherche de partenaires de projet allemands et français et au défi de maintenir une coopération transfrontalière à long terme. 

Afin de pouvoir orienter les acteurs jeunesse, au-delà du choix des partenaires et des idées de projet franco-allemands, vers les subventions nécessaires, l’échange s’est terminé par une vue d’ensemble des différentes possibilités de soutien financier pour des projets transfrontaliers de la part de l’Eurodistrict, du programme INTERREG Rhin supérieur, de la Baden-Württemberg Stiftung avec leur programme Nouveaux horizons et de l’OFAJ.

Téléchargements

Fichier attachéTaille
PDF icon 2022_PROGRAMM FR-DE_Bourse à projets_final.pdf180.26 Ko