Participation citoyenne

Changement de présidence et projets majeurs pour 2017

(sur la photo: Roland Ries et Frank Scherer)

Réunis le 1er décembre 2016 à Lahr, les membres Conseil de l’Eurodistrict ont élu M. Frank Scherer, Landrat de l’Ortenau, à la présidence de l’Eurodistrict pour un mandat de deux ans. Le Conseil a également adopté des projets clés pour 2017.

Lors de cette dernière réunion du Conseil de l’Eurodistrict en 2016 à Lahr, les membres du Conseil ont voté sur l’alternance entre présidence française et allemande. A la suite Roland Ries, c’est le Landrat de l’Ortenau Frank Scherer qui va assurer la présidence pour deux ans en avançant «une suite dans le développement et de nouvelles propositions concrètes pour la population ». Devant les membres du Conseil il a souhaité « plus d’Eurodistrict et moins d’Allemagne ou de France ». L’Eurodistrict ne pourra connaître le succès que « s’il parvient à créer une culture commune, portée par les valeurs européennes indépendamment de la nationalité, mais avec une volonté de connaissance réciproque ».

Les priorités stratégiques seront l’économie, l’emploi, le bilinguisme, la mobilité et l’environnement. M. Scherer porte une attention particulière sur l’engagement culturel, notamment envers les jeunes. « Nous devons nous adresser beaucoup plus aux jeunes et je vais pousser pour plus d’activités en ligne, notamment sur les réseaux sociaux », a déclaré le nouveau président. Le bilinguisme tient aussi à cœur au nouveau président de 53 ans qui a effectué une partie de ses études de droit à Dijon. A moyen terme, l’Eurodistrict souhaite développer ses compétences propres. M. Scherer, qui est aussi président du centre d’information transfrontalier Infobest à Kehl, se réfère à l’accord de coalition du Land de Bade-Wurtemberg qui voit dans l’Eurodistrict un modèle innovant de coopération transfrontalière.

 « C’est bien de cela qu’il s’agit : convaincre que le seul projet européen qui vaille est celui qui se construit avec et surtout pour les citoyens. C’est l’objectif même de l’Eurodistrict : faire éclore des projets précurseurs appelés à se développer ensuite partout en Europe ! J’ai été très heureux de présider l’Eurodistrict pendant cette période charnière et c’est avec plaisir que je passe à présent la main à Frank Scherer»,  a déclaré le président sortant Roland Ries.

Le maire de Gengenbach et fervent soutient de l’amitié franco-allemande, M.Thorsten Erny, a rejoint le bureau de l’Eurodistrict composé de 16 membres.  

Le Conseil de l’Eurodistrict a approuvé la mise en place d’un bus Eurodistrict entre Erstein et Lahr. Une phase pilote de deux ans devra montrer qu’il existe bien un besoin de connexion en transports en commun au sud de l’Eurodistrict

Parmi les principaux projets adoptés pour 2017 figure le Fonds pour aider les enfants réfugiés à s’intégrer sur le territoire de l’Eurodistrict, qui a été étendu aux jeunes de moins de 25 ans et dont le budget annuel passe de 30.000 à 50.000€. En 2016 ce sont 17 projets qui ont ainsi pu être soutenus.

Le Conseil a également donné son accord à la participation à hauteur de 15.000€ au projet INTERREG « ATMO-VISION » qui visera à mettre en place de nouvelles stratégies pour baisser la pollution atmosphérique et les émissions de gaz à effet de serre dans le Rhin Supérieur.  

actualités

L'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, constitué sous forme de Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT), est un territoire transfrontalier qui couvre l’Eurométropole de Strasbourg, les Co

La pollution de l’air est un phénomène qui nuit à la santé des citoyens de l’Eurodistrict et qui est difficile à concevoir, car souvent invisible à l’œil nu.

Le Groupe d'experts sur la prévention et la sécurité de l'Eurodistrict a de nouveau été présent à la Foire du Rhin supérieur cette année (du 30 septembre au 8 octobre 2017) à Offenburg.