Prévention et sécurité

Forum sur la prévention et la sécurité transfrontalières dans l’Eurodistrict - 2016

Le Forum sur la prévention et la sécurité transfrontalières dans l’Eurodistrict renforce la lutte conjointe contre la délinquance 
 
Parce que la lutte contre la délinquance ignore les frontières, le groupe d'experts prévention et sécurité de l’Eurodistrict a organisé le 23 septembre 2016 le forum « Prospectives sur la prévention et la sécurité transfrontalières dans l’Eurodistrict » à Strasbourg. Afin de confronter leurs perspectives, élargir leurs champs d’action et enrichir de nouveaux points de vue nos manières de penser et d’agir, le Forum a réuni 50 personnes, acteurs stratégiques et opérationnels, y compris des associations de citoyens, qui ont identifié de nouvelles pistes de travail concrètes en faveur d’actions transfrontalières coordonnées en matière de prévention de la délinquance, de sécurité et de tranquillité publique et pour le vivre ensemble transfrontalier.  

La journée s’est articulée autour de 3 axes : les enjeux d’ordre juridique, la vie nocturne et le vivre ensemble et la mobilité sur le territoire de l’Eurodistrict, traitées dans trois ateliers paralèls.
 
M. Roland Ries, Président de l’Eurodistrict a ouvert le Forum en déclarant : « Je souhaite que notre région, véritable laboratoire de la construction européenne, puisse démontrer que ni le repli, ni le cloisonnement ne sont l’avenir de l’Europe, mais que c’est bel et bien la coopération renforcée dans tous les domaines qui est notre avenir à tous. Je tiens à souligner que les dispositifs de sécurité renforcés après les attaques terroristes n’ont à aucun moment remis en cause ou fragilisé les liens et projets de coopération entre Strasbourg et Kehl, que nous avons au contraire réaffirmé, notamment avec le nouveau ponttram sur le Rhin qui sera inauguré en début d’année prochaine. C’est pourquoi, l’Eurodistrict StrasbourgOrtenau a tenu à organiser ce Forum avec tous les acteurs concernés qui pourront ainsi appréhender encore davantage toutes les dimensions sécuritaires liées à notre espace transfrontalier. » 
 
M. Toni Vetrano, Maire de Kehl et membre du Conseil de l’Eurodistrict a ajouté: « L’amitié franco-allemande, l’expérience transfrontalière au quotidien et la coopération transfrontalière nous permettent de célébrer nos réalisations. Mais nous parlons aussi ouvertement des difficiltés et de choses moins agréables ». 
 
Les participants ont discuté du fait que les bases légales entre les deux pays restent différentes sur de nombreux points mais que des outils juridiques et opérationnels existent. Ils ont souligné l’importance d’assurer une vision d'ensemble et de créer les conditions permettant des solutions flexibles et opérationnelles avec un échange d’informations rapide, et de réaliser davantage d’opérations communes, par exemple lors de contrôles. Toutes les pistes identifiées permettront aux acteurs de la prévention et de la sécurité d’avancer ensemble par le biais de groupes de travail dédiés. 

« Nous devons porter une attention particulière aux questions liées au crime organisé. Il s’agit notamment du trafic de stupéfiants, du terrorisme et de la traite des êtres humains. Sur ce dernier point les derniers chiffres qui évaluent à 500 le nombre de prostituées sur le territoire de l’Eurométropole sont dramatiques, sachant que ces personnes sont précisément victimes de trafics qui opèrent par-delà les frontières. Nous devons poursuivre nos efforts et le travail en commun entre nos deux pays», a déclaré M. Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole de Strasbourg et membre du Bureau de l’Eurodistrict lors de la clôture du Forum.